• Atelier H.Audibert

CND: une explosion intérieure de couleur visible à l'extérieur


En 2003, le Centre National de la Danse de Pantin (CND) a pris vie en en lieu et place d’un ancien bâtiment administratif. Antoinette Robain et Claire Guieysse, architectes en charge de sa réhabilitation, n’ont pas modifié le majestueux bâtiment brutaliste, d’inspiration aztèque, dessiné par Jacques kalisz. Elles ont donc adapté le lieu à ses nouvelles fonctions, ce qui leur a valu de remporter l’Équerre d’argent en 2004. Pour renforcer la singularité du CND, le duo d’architectes a sollicité le savoir-faire de l’atelier H.Audibert pour sa mise en lumière intérieure et extérieure. Jouant avec les volumes et les différents espaces, L’atelier H. Audibert avait envie de faire exister toute l’énergie culturelle que le bâtiment allait accueillir dans la journée. Pour la mise en lumière des façades, l’atelier a imaginé une mise en valeur nocturne par le contre-jour, en laissant la façade dans le noir et illuminant les ouvertures par l’intérieur. De cette manière, les détails architecturaux des balcons, masques de dentelles en béton sont mis en valeur. Enfin, pour raconter l’énergie du CND, l’idée de l'Atelier H.Audibert a été d’introduire de la couleur dans les espaces. Lorsque les danseurs quittent les studios et éteignent la lumière fonctionnelle, une lumière colorée inonde le studio. Plus le bâtiment se vident de ses occupants, plus la couleur explose de l’intérieur jusqu’à animer les façades de l’édifice.