• Atelier H.Audibert

Grand Palais : les espaces paysagers, espaces de séparation

L’atelier H.Audibert appartenait à l’équipe de l’architecte Philippe Madec pour le projet de réfection du Grand Palais et de ses alentours.


Pour la mise en lumières des espaces paysagers, un langage lumineux est suggéré pour définir une séparation entre la provenance du piéton et sa destination. La lumière vient donc délimiter les espaces et renforcer la lisibilité du cheminement de l’usager.


L’atelier H.Audibert a tout d’abord pensé la mise en lumière des grands axes et de la végétation qui encadrent l’édifice. Cette intervention lumineuse mise sur une scénographie des différents éléments constituant ce décor. Qu’il s’agisse des espaces paysagers, arbres et arbustes ou de dispositifs de brumes pérennes.




A travers ces interventions lumineuses, l’atelier H.Audibert souhaitait façonner de nouveaux points de vues nocturnes. L’idée étant que la lumière offre ici une nouvelle perception des abords du Grand Palais. Enfin, dans le respect des normes d’éclairement des zones urbaines, la lumière accompagne confortablement le visiteur dans son cheminement aux abords du Grand Palais.