• Atelier H.Audibert

Ouverture du Pathé Dijon


Le Pathé Dijon a ouvert ses portes, le 6 mai 2022, au cœur de la nouvelle cité internationale de la gastronomie et du vin. Aux côtés de l’architecte Pierre Chican, l’atelier H. Audibert s’est chargé de la mise en lumière de ses halls, de ses circulations et de deux de ses salles.

Pour mettre le cinéma Pathé Dijon en lumière, l’atelier H.Audibert a opté pour des températures de couleur chaudes à très chaudes (comprises entre 2700 et 2300 kelvin). Un choix judicieux et réfléchi qui permet d’établir un dialogue lumineux avec le jaune propre à l’identité visuelle de Pathé.

Au-delà du respect de l’identité visuelle, la conception lumière souhaitée par l’Atelier H.Audibert donne à voir sans être perceptible ou presque. Tout au long du parcours, la mise en lumière guide le visiteur tout en discrétion. Dans les espaces de circulations et le hall, des profilés très fins ont été dissimulés derrière des lames de verre dépoli. Et afin d’apporter un mouvement, une programmation lumineuse a été réalisée.


Pour le reste des circulations, les appareils ont été encastrés au plafond dans un joint creux et à l'entrée des salles, des gorges lumineuses surlignent les portes.


Par ailleurs, l’idée de la mise en lumière du cinéma Pathé Dijon était également d’accompagner le spectateur de la lumière jusqu’à la pénombre des salles obscures. L’ambiance lumineuse a donc été pensée de manière decrescendo.


Enfin, l’atelier H.Audibert a mis deux des neuf salles en lumière et y a installé des "cerclines" lumineuses au plafond. Ces formes souples flottent dans l'espace et apportent une lumière douce pour l'entrée des spectateurs en salle. Il s’agit de rubans led flex irradiant à 360 degrés, habillés de résille noire leur permettant de disparaître pendant la projection.

51 vues0 commentaire