• Atelier H.Audibert

La lumière comme lien entre les tours à Bobigny

Dernière mise à jour : 4 oct. 2021




Pour réhabiliter un grand ensemble d’immeubles situés à Bobigny, les architectes de Patriarche ont imaginé un habillage irisé changeant de couleur en fonction de l’angle de vue et de la luminosité au fil de la journée.

Pour réaliser la mise en lumière du grand ensemble, les architectes mandataires ont fait appel à l’Atelier H.Audibert. Pour apporter un peu de poésie dans le paysage nocturne, l’Atelier H.Audibert a disposé une multitude de points lumineux, invisibles de jour, sur les façades des six tours.


Dès la tombée de la nuit, suivant une cartographie et une programmation définie, une lueur de couleur unie avec de légères variations fait apparaître des mouvements suggérant le passage de nuages ou du vent.

Sur certaines façades, des cirrus, nuages effilés, font leur passage. Sur les façades nord, des cumulus, plus ronds habillent les immeubles. Comme balayés par le vent, les points lumineux furtifs diffusent une lumière douce.


La mise en lumière de l’Atelier H.Audibert met l’accent sur la fugacité de l’instant et contraste avec le bâtiment ancré et immuable. En déambulant dans le grand ensemble, de nuit, les usagers distinguent ainsi un tout autre aspect des tours. La mise en lumière façonne une réelle identité lumineuse et crée du lien entre les six bâtiments.


42 vues0 commentaire