• Atelier H.Audibert

Lancement du projet des berges de Seine à Ris Orangis

Dernière mise à jour : 6 mai


L'Atelier H.Audibert en co-traitance de l'Atelier Alexandre Chemetoff et aux côtés de l'Atelier Philéas, met en lumières le projet d'aménagement des berges de Seine de Ris Orangis. Une zone coincée entre le chemin de fer et le fleuve qui est également pensée par rapport à son arrière-pays. Il s'agit d'améliorer l'existant et de permettre aux Rissois de pouvoir à nouveau s'approprier ce plaisant site d'ores et déjà doté de nombreux atouts mais néanmoins quelque peu perfectible.



Sur deux kilomètres environ, les paysagistes de l'Atelier Chemetoff entourés des architectes de Philéas et des concepteurs lumières de l'Atelier H.Audibert ont ainsi imaginé un nouveau parcours, sans bouleverser totalement l'existant. Ils l'ont découpé en cinq séquences allant de zones naturelles à d'autres toujours verdoyantes mais plus urbaines tout en prenant en compte le lien entre les rives et l'arrière pays. Une multitude de dialogues que la mise en lumière souhaite aussi mettre en évidence sur ce projet.


Dans toutes les zones dédiées à la circulation douce et donc très végétalisées, la mise en lumière a été pensée avec des mâts rappelant des gabions permettant de mettre les sources de lumière en hauteur. L'idée est de produire une lumière non uniforme mais au contraire de créer de petites tâches lumineuses autour des "gabions" de manière à guider la déambulation sans produire une lumière invasive et écrasante. Ces mâts se veulent des totem lumineux qui trouveront leur place dans ce paysage végétal et le ponctueront ainsi de touches de lumières.


Dans les zones plus urbanisées, les Gabions céderont la place à des mâts aiguilles de plus grande taille au bout desquels seront disposés des projecteurs en grappes. Ceux-ci seront orientables et disposeront de plusieurs optiques émettant une lumière chaude parfois diffuse, parfois plus serrée afin de toujours maintenir un lien entre la ville et les berges de Seine.




Concernant la conservation du bâti, les architectes de l'Atelier Phileas ont pour projet de réhabiliter une piscine, ses cabines et de l'agrémenter d'une guinguette. Dans cet espace, la mise en lumière se fera à l'aide de mâts et de catenaires en s'inspirant des guirlandes lumineuses qui illuminent généralement les guinguettes.


Enfin, l'Atelier H.Audibert se chargera également de la mise en lumière des tunnels reliant la ville à son fleuve en passant sous les chemins de fer. Dans ces zones, il s'agira d'apporter une lumière guide respectant les normes d'éclairement et conférant un sentiment de sécurité.


32 vues0 commentaire