• Atelier H.Audibert

Mettre en lumière sans éteindre d'étoiles

L’atelier Hervé Audibert a dix ans cette année. L’occasion pour nous de revenir sur notre philosophie et notre mise en lumière non invasive et respectueuse de l'environnement.


L’atelier H. Audibert est une agence de conception lumières. Elle imagine et compose des mises en lumières qui parachèvent la perception des lieux. Conscient de la nécessité de respecter la nuit et de l’éclairer sans nuire à l’obscurité, l’atelier envisage la lumière comme un élément essentiel d’une conception durable du monde, où la lumière n’existe pas sans obscurité. Sa mise en lumière ne souhaite pas de se substituer à celle du soleil. Mais à l’image de la mise en scène, elle tend à élargir la perception des espaces par l’alternance de jeux d’ombres et de lumières.

Hervé Audibert, son fondateur a forgé son expérience pendant des décennies, dans l’éclairage de spectacles de théâtre. Cette première approche sensible et précise est devenue sa signature : un éclairage ciblé valorisant l’action et la mise scène de la pièce. Cette empreinte théâtrale ne l’a jamais quitté, et lorsqu’il a créé L’atelier H.Audibert en 2012, il a tenu à conserver cette mise en lumière non invasive.

Cette approche, commune aux projets de l’atelier s’illustre depuis de nombreuses années aussi bien en architecture, en muséographie qu’en urbanisme. En atteste le récent projet de mise en lumières du port de Bastia que nous réalisons actuellement avec In situ Paysages, ADP architectes, Artelia ville et transport. Dans ce projet, nous avons fait en sorte de donner à voir et d'apporter une mise en lumière et une identité lumineuse délicate et chaude adaptées aux différentes zones concernées. Mais nous avons aussi mis en lumière le centre historique et les quais du Havre avec des mâts s'intégrant dans le paysage urbain et respectueux de l'environnement. Ou encore, le front de mer de Marseille et son Jardin Vaudoyer.

En Urbanisme comme dans les autres domaines, en s’appuyant sur son expertise, la démarche de l’atelier tend à s'inscrire dans une démarche de lumière durable, vertueuse pour l’environnement et permettant également de réaliser des économies d’énergie grâce, entre autres, à la durée de vie des produits et matériaux utilisés.

Comme l’explique Samuel Challéat dans son ouvrage Sauver la nuit, “Aujourd’hui allumer un lampadaire revient à éteindre une étoile”. Par sa conception lumière, l’atelier souhaite accorder une place importante à cette prise de conscience. Il ne s’agira plus uniquement de mettre la visibilité nocturne de l’être humain au centre de la réflexion mais d’élargir ce questionnement à l’ensemble de son environnement et des écosystèmes pour réduire au maximum l'impact négatif de certains éclairages.

35 vues0 commentaire