• Atelier H.Audibert

Villages nature : cohabitation d’espaces de végétation et de déambulation

Mis à jour : il y a 7 jours



Villages nature, doté de 5000 logements, peut accueillir jusqu’à 25 000 visiteurs. Il s’agit d’une petite ville construite au milieu d’un parc dessiné par les paysagistes d’Interscène. La mise en lumière de ce site présente donc plusieurs contraintes : celle d’une ville et d’un environnement naturel. Elle doit respecter les normes d’éclairement des zones urbaines mais également l’environnement tout en offrant une dimension féérique.


Conscient de ces nombreux enjeux, l’atelier H.Audibert a imaginé des dispositifs lumineux qui soulignent les éléments de décor tout en limitant l’impact de la lumière sur la faune et la flore. Au fil de leur balade, les visiteurs sont accompagnés par une mise lumière adaptée aux zones investies. Une lumière variant en fonction des heures, des saisons et des usages.


Aux abords des zones commerçantes ou des places, le niveau d’éclairement est plus élevé qu’au niveau des habitations ou de l’espace aquatique Aqualagon (conçu par Ferrier Marchetti studio)). Dans ces zones, les lumières s’éteignent progressivement en fin de soirée pour laisser place à la nuit. Plus loin de l’activité humaine, l’atelier H.Audibert a choisi de diminuer encore plus les lux voire ne pas intervenir par respect de l’obscurité nocturne.


Pour éclairer ce parc mêlant zone urbaine et espace paysager, la lumière a donc été pensée dans cette quête d’harmonie entre l’activité humaine et la nature. Une réflexion en perpétuelle évolution depuis le début du projet en 2013.